OMD prend le Bauhaus Staircase pour aller plus haut

OMD - Bauhaus StaircaseLe nouveau titre de Orchestral Manoeuvres in The Dark nous rappelle qu’il faut absolument qu’on fasse un best of des chansons qui causent d’un escalier ou d’un escalator. C’est une image qui marche du tonnerre depuis des décennies car comme chacun sait avec Prince : everybody ‘s looking for a ladder. 

Bauhaus Staircase est le single qui porte l’album du même nom (le premier depuis 5 ou 6 ans) du groupe mancunien reformé maintenant autour de son duo originel depuis 2006 (2010, avec l’album History of Modern). Ce qui impressionne chez OMD, comme chez d’autres groupes historiques, c’est qu’on ne met jamais très longtemps à voir de qui il s’agit.

Le son a beau évoluer et être tourné « vers le futur », il se crée presque immédiatement une connexion mentale et subliminale avec les trente ans d’histoire qui précèdent qui procure un plaisir monstre. Bauhaus Staircase ne fait pas exception : c’est du rétro qui ne fait pas son âge mais qui aurait tout aussi bien pu sortir en 1985. Le morceau fait référence à un tableau de l’artiste Oskar Schlemmer (1888-1943) nommé The Bauhaus Stairway mais le texte semble plus renvoyer à une réflexion sur l’art et la manière dont il va émerger du corps et de la pensée de l’artiste. L’escalier relie l’art du passé et la modernité, l’artiste ayant pour fonction de l’emprunter pour s’élever vers la nouveauté et l’étape qui suit. Voilà ce dont ça cause. Les vocaux sont quelque peu braillards mais il y a un dynamisme dans la mise en place et dans les arrangements synthétiques qui font de ce morceau un parfait disque de reprise et de rentrée.

Andy McCluskey et Paul Humphreys, les deux tauliers du groupe, ont déclaré à la presse qu’ils étaient très contents de leur nouveau disque et que celui-ci, si ça devait être le cas, ferait un beau testament pour le groupe. Il est probable si le single titre est représentatif de ce qui arrive qu’on aura encore l’occasion de chanter les louanges de la franchise. On ne peut pas ne pas évoquer le clin d’oeil final à Kraftwerk qui saute aux oreilles. Tout est bon dans le Bauhaus.

Les sorties de l’automne 2023

Lire aussi :
Oh my OMD !

Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

More from Benjamin Berton
Daktyl et Krrum sans aucune hésitation : l’avenir est en marche !
Pour une raison qu’on ignore (manque de temps sûrement), on n’a pas...
Lire la suite
Join the Conversation

1 Comments

Leave a comment
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *